Dispositif

Principes et objectifs

PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) est un dispositif interprofessionnel, lancé en 2012, opéré par DILICOM et soutenu à son lancement par le CNL.

Il est le résultat des discussions menées entre les différentes parties prenantes et repose sur les « Recommandations pour une diffusion du livre numérique par les bibliothèques publiques » signées par Mme Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, et les acteurs de la filière, lors des assises des bibliothèques en décembre 2014 (voir ici). Ces recommandations constituent le socle du projet : il est par conséquent important que toutes les parties prenantes qui s’engagent dans PNB observent ces recommandations.

Le déploiement du projet est évalué sous l’égide du Ministère de la Culture et de la Communication. 

PNB (Prêt Numérique en Bibliothèque) n’est ni un logiciel, ni une plateforme de distribution, ni une solution clés en main. Il constitue un système d’information inter-organisationnel (SIIO) basé sur l’échange de données informatisé (EDI) et fait le pari de la diversité et de l’interaction des acteurs dans le réseau ainsi formé.

Chaque éditeur définit l’offre telle qu’il l’entend : public et segment de clients visés, caractéristiques de l’offre en termes d’usage (nombre de prêts, nombre d’utilisateurs simultanés, durée de l’offre, durée maximale du prêt par lecteur, etc) et prix.

Interopérabilité

Les relations commerciales entre les différents acteurs restent inchangées : les revendeurs doivent signer un contrat de mandat avec chaque diffuseur pour pouvoir proposer l’offre telle qu’elle est définie dans le dispositif PNB ; les achats par les bibliothèques s’effectuent auprès des revendeurs et passent, selon les montants engagés, par des marchés de gré à gré ou par des appels d’offre.

Plutôt que de créer une solution monolithique unique, DILICOM a opté pour un ensemble de solutions et de services basés sur des technologies web qui permettent l’échange de données entre les différents systèmes d’information des acteurs du réseau PNB (plateforme de distribution des éditeurs, librairies et bibliothèques). C’est le principe de l’interopérabilité

Côté revendeurs et bibliothèques, chaque acteur développe, grâce aux outils mis à sa disposition par PNB,  l’interface qu’il souhaite ou choisit librement un prestataire qui lui propose soit une solution standard (logiciel de gestion, portail en marque blanche, etc) soit une solution développée sur mesure.

Chaque acteur du système établit l’interfaçage une fois pour toute quel que soit ensuite le nombre de nouveaux entrants. DILICOM en assure l’interopérabilité.

L’inscription et l’accès des lecteurs sont gérés par les bibliothèques sans jamais être communiqués au système central de PNB. La politique de prêt est totalement sous le contrôle de la bibliothèque qui définit ses propres quotas de prêts dans le cadre des limites définies par chaque éditeur.

Neutralité

Le dispositif PNB repose sur un acteur neutre (DILICOM) qui joue à la fois le rôle de normalisation et de coordination du projet et assure, en raison de sa position dans l’interprofession, le rôle de tiers de confiance.

DILICOM a développé toutes les interfaces nécessaires aux échanges de données entre les systèmes des différents acteurs à partir de sa plateforme d’échanges dédiée au numérique, appelée HUB.

L’enregistrement par DILICOM de tous les échanges effectués sur la plateforme, permet à chaque acteur de changer plus facilement de prestataire quand il le souhaite : toutes les données liées à son activité PNB lui seront restituées.

Le dispositif facilite également la consolidation et le partage des statistiques sur l’utilisation des ressources et qui seront communiquées sur autorisation au Ministère de la Culture.

L’offre PNB peut être consultée gratuitement et sans limite de temps, par les professionnels du secteur, sur le site de DILICOM (les identifiants sont communiqués sur simple demande en remplissant le formulaire) et sur les sites des libraires qui contiennent conseils et recommandations.

Périmètre

Dans cette première version et sous réserve de dispositions plus restrictives en fonction des éditeurs ou des diffuseurs, PNB s’adresse exclusivement aux bibliothèques publiques (bibliothèques ou réseaux de bibliothèques municipales, bibliothèques de la Ville de Paris, bibliothèques départementales de prêt [BDP], bibliothèques universitaires et bibliothèques des instituts culturels français) et se limite aux territoires français, belge, suisse, luxembourgeois et monégasque.