La mutualisation des commandes

 Deux types d’organisations sont acceptées dans PNB à la condition qu’elles soient financées à 100% par l’Etat ou par les collectivités territoriales et qu’elles soient situées en France, en Belgique, au Luxembourg ou à Monaco :

Les bibliothèques « isolées » (typiquement les bibliothèques municipales)

  • Elles disposent d’une fiscalité propre et d’un numéro de SIRET.
  • Dans le cadre de PNB, elles disposent de leur propre portail.

Les réseaux (ex : les bibliothèques intercommunales, les bibliothèques départementales de prêt [BDP]).

  • Les réseaux reposent sur une « structure administrative dont les compétences pour la lecture s’exercent sur plusieurs communes au niveau départemental, régional ou inter-régional (pôles métropolitains). Dans le cas des intercommunalités, les bibliothèques communales d’un réseau sont liées entre elles par une EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) disposant d’une fiscalité propre et d’un numéro de SIRET ».
  • Dans le cadre de PNB, on distingue la « tête de réseau » qui gère le portail pour l’ensemble des membres du réseau.

Aujourd’hui seules les bibliothèques disposant d’un portail sont autorisées à transmettre des commandes.

Ce qui change avec la mutualisation des commandes

Grâce à la mutualisation des commandes mise en place dans l’API PNB V03, les membres d’un réseau peuvent désormais effectuer des commandes en leur nom auprès du libraire de leur choix et désigner le portail bénéficiaire :

  • Leur propre portail,
  • Ou le portail du réseau dont ils font partie.

Les conditions liées à la mutualisation des commandes

La mutualisation des commandes n’est possible qu’à partir de la version 03 de PNB.

La mutualisation des commandes nécessite une étude et une autorisation préalable de DILICOM. La décision repose entre autres sur le fait que la structure cédante ait un lien administratif avec le réseau et qu’elle ait préalablement été déclarée comme membre du réseau auprès de DILICOM.

  • Une bibliothèque peut théoriquement faire partie d’un ou plusieurs réseaux.
  • Les réseaux doivent déclarer les membres de leur réseau.
  • Une bibliothèque ne peut pas être « tête de réseau » et être membre d’autres réseaux.
  • Une commande ne peut être attribuée qu’à un seul portail.
  • Le transfert des commandes est définitif. Le membre d’un réseau ne pourra pas récupérer les livres qu’il a achetés s’il quittait le réseau.
  • Le portail reste la seule entité autorisée à effectuer les demandes de prêt auprès de PNB.

 

Ce qui se passe au moment de la commande

La commande saisie sur le site de la librairie doit désigner le « commandé par » (entité qui commande et qui fera l’objet d’une facturation) et le « livrer à » (entité bénéficiaire de la commande [portail autorisé à effectuer des demandes de prêt]).

Cette distinction sera facilitée par la liste des informations réseaux disponible via DILICOM.

Au moment du traitement de la commande, le serveur PNB contrôlera si l’association entre le « commandé par » et le « livrer à » est autorisée. Dans le cas contraire, la commande sera rejetée.

Ce qui se passe après le traitement de la commande

Les métadonnées liées aux livres achetés par un membre pour le bénéfice d’un réseau sont transmises automatiquement sur le compte PNB du portail géré par la « tête de réseau ». Les livres achetés sont ensuite disponibles pour le prêt pour l’ensemble des membres.